Je t’ai tant espéré, toi qui n’étais rien, tu as évolué dans le noir, puis un jour tu as vu la lumière, ma fierté, ma raison de vivre, tu as grandi, parlé, et chacun de tes actes m’emplissaient de joie et de bonheur, a aucun moment je ne pouvais imaginer ne plus te voir, te perdre signifie m’enlever une partie de moi, un morceau de ma vie, un coeur qui bat au ralentie. Loin des yeux, loin du coeur, autant dire aveugle et mourrant.

Un grand désespoir emplit mon coeur, te perdre serait ma mort assurée, tu es moi, tu fais partie de moi, et je me battrais pour que jamais tu ne connaisses ce sentiment de vide.