La beauté, c’est avant tout celle que la nature nous a octroyée, mais elle est aussi éphémère que le vent qui souffle ou la pluie qui tombe. Et puis que veux dire beauté, des critères et des normes que l’on s’impose pour déterminer dans qu’elle catégorie l’on doit être. Certain vont même a l’encontre de ses critères afin d’être « aux normes ».

Mais la beauté est une graine que l’on cultive, on la nourrit de ses expériences, on la fait s’épanouir en acceptant ce que l’on est, la vie et l’engrais nécessaire a sa croissance. La vraie beauté n’est pas physique car éphémère, mais bien intérieure.

Mais comment voir cette beauté cachée, au delà du physique seul une mince et néanmoins petite ouverture permet de l’apercevoir, encore faut il y prêter attention.

Les yeux, reflet de l’âme et miroir des émotions, gardiens de notre beauté intérieure.

La beauté et éphémère et l’on s’accorde a vouloir en faire une priorité, ce ne sont que de faux semblant de vie, une partie de soi qui s’évapore et que l’on ne pourra jamais avoir.

Qu’elle est le prix de la beauté ? Est on prêt a le payer ?

La vie nous apprend que rien n’est artificiel, éphémère dans le temps, la beauté intérieure et éternelle.