Warning: Parameter 1 to modalLinkPublic::publicHeadContent() expected to be a reference, value given in /home/pretoria/www/andromeda/inc/core/class.dc.core.php on line 319

Andromeda

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 29 octobre 2013

Terre sauvage

Douce et halée

Ta peau est un territoire à explorer

Chaudes et sensuelles

Mes caresses t’appellent

Un souffle léger parcourant ton corps

C’est le départ de la ruée vers l’or

Tes trésors cachés

Je m’active a les chercher

Réservée et distante

L’impatience me hante

T’ouvriras tu as moi

Je ne suis pas fais de bois

Attirance ou désir

Plaisir de te faire frémir

Resteras tu sage

Je suis un conquérant

Ouvres moi cette terre sauvage

Et je serais ton amant

Le désir, chimère ou réalité ?

Implacable force vous propulsant loin au delà de tout principe, balayant vos craintes et vos doutes, mais est ce bien réel ? Nourriture spirituelle pour certain, gourmandise pour d’autre, mais bien souvent ce n’est qu’une montée d’hormones, une réaction chimique que notre corps produit, voilà ce que la plupart des personnes censées diront. Mais soyons honnête, le désir n’est rien d’autre qu’une forme de chimère de notre esprit que l’on souhaite ardemment, c’est le fruit défendu, mais qui nous blâmera de braver les interdits pour en faire une réalité.

A consommer avec modération ou en faire un excès, la vie est courte.

Aussi je vous demande d’être passablement raisonnable et de laisser votre désir devenir une réalité car les chimères ne sont rien et ne mènent, n’y mèneront jamais au désir.

Sans toi je n’existe pas

J’ai souvent rêvé de toi, furtive ombre de la nuit.

La réalité ma souvent fait basculé au fond du puit.

Aujourd’hui tu es mon soleil après la nuit.

Tes rayons me réchauffent et je suis éblouit.

Mon cœur s’emplit et s’alanguit.

J’entend ton appel, douceur qui me séduit.

Mon amour pour toi te poursuit.

Enfin nous sommes réuni pour illuminer nos nuits.